RH & transformation numérique

Beaucoup d’encre coule à propos de la transformation numérique en entreprise. Source de changement, le digital peut être perçu comme un bouleversement. Il faut avant tout rappeler que la pratique du digital est un outil au service de l’entreprise et des collaborateurs.

Le numérique au service de la stratégie de l’organisation

laptop-820274_1280Le cœur de cette transformation numérique est la stratégie de développement de l’entreprise. Les DRH et les Services RH ont un rôle majeur à jouer dans la transformation des organisations par les compétences. Il y a bien sûr un impact sur le fonctionnement des collaborateurs mais, le numérique ne fait que traduire l’orientation de l’organisation. Le numérique est outil qui facilite et accélère le déploiement de la stratégie d’entreprise. Lorsque l’entreprise impulse ce changement, l’adaptation des pratiques et des fonctionnements sont anticipés. A contrario, en l’absence de cap pour cette transformation, elle peut être source d’incompréhension et de tension.

Changement ? Transformation ? Bouleversement ?

Le numérique, transforme la temporalité et les notions d’espace de travail. Les collaborateurs sont plus aisément disponibles et peuvent être sollicités à chaque instant de la journée. La frontière entre les espaces de vie professionnelle et personnelle est décloisonnée. L’instantanéité est devenue la règle. Ces éléments poussent à repenser l’organisation et la compréhension “classique” du travail. meditation La qualité de vie au travail et le bien-être des salariés sont également impactés par le rythme du numérique. Lorsque la transformation digitale se déploie dans une organisation, la prise en compte des réactions des collaborateurs est essentielle. Comment la prendre en compte ? Et la mesurer ?

L’administration d’un questionnaire sur le numérique en entreprise peut être une piste pour analyser les réactions de chacun face à un nouvel outil ou aux nouvelles habitudes. Lors de l’entretien annuel, des questions peuvent être orientées pour connaître les besoins en formation en numérique. Prendre en compte ces retours et remarques est la meilleure façon d’accompagner chaque composante de l’entreprise vers le changement. Il est préférable de prendre des mesures de prévention en amont, par l’instauration d’un droit à la déconnexion par exemple.

Déconnectez !

Ici, le risque identifié est l’absence de déconnexion à l’univers professionnel. Cette connexion permanente peut induire un épuisement professionnel (burn out) et provoquer une sensation de stress. Pour cette raison, le droit à la déconnexion fait son apparition dans nombres de grandes entreprises. Dans un récent rapport sur l’impact du numérique sur le travail commandé par le gouvernement, le DRH d’Orange, Bruno Mettling, a préconisé l’instauration d’un “droit à la déconnexion professionnelle, qui doit se généraliser par négociation d’entreprise“. Il assortit cette proposition d’un “devoir de déconnexion dont le respect incombe à tout un chacun mais aussi à l’entreprise“, tenue de “former ses collaborateurs au bon usage des outils digitaux”. 
france tv info

Une piste que souhaiterait explorer Myriam El Khomri, la ministre du Travail, dans son projet de réforme du Code du travail, et qui rencontre l’intérêt de nombreuses entreprises et syndicats. (Sources : France TV Info)