Management RH | Que sont les émotions ? Comment fonctionne le système émotionnel ? Conditionnement émotionnel & Gestion des émotions
Hypnose, Méditation & Gestion des Emotions en entreprise Accompagnement des RH & Managers. DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES. Management RH accompagne vos collaborateurs
Hypnose, Coach, Hypnthérapeute , PNL , Avallon , Clichy , Accompagnement , développement , coaching , méditation , pleineconscience , conscience , développementperso , développementpersonnel , personnel , apprendre , comprendre , développer , setransformer
24465
post-template-default,single,single-post,postid-24465,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Que sont les émotions ? Comment fonctionne le système émotionnel ? Conditionnement émotionnel & Gestion des émotions

Que sont les émotions ? Comment fonctionne le système émotionnel ? Conditionnement émotionnel & Gestion des émotions

Que sont les émotions ?

 

Définitions des émotions

 

En occident, il n’existe pas de définition qui fasse consensus pour définir précisément ce que l’on “ressent” et ce qu’est une émotion. Daniel Goleman en 1997 définit l’émotion ainsi : 

“à la fois un sentiment et les pensées, les états psychologiques et biologiques particuliers, ainsi que la gamme de tendances à l’action qu’elle suscite”.

Nous voilà bien avancés pour comprendre et déceler les messages détenus dans ce trésor d’énergie que sont nos émotions. Chacun des termes sont définis dans les chapitres suivants.

La philosophie Bouddhiste suggère une définition différente, plus adaptée me semble-t-il pour décrire nos états de variation mentale. D’après la voie Bouddhiste les émotions sont l’ensemble des variations émotionnelles qui changent l’état de calme et de tranquillité originelle. Imaginez que vous teniez un verre d’eau boueuse en main. Lorsque vous agitez ce verre, le contenu est trouble, impossible de percevoir quoique ce soit à travers Si vous laissez ce verre reposer un moment, le sédiment reposera naturellement au fond du verre pour laisser la clarté apparaître.

Nous sommes de la même nature que ce verre agité, nous ne voyons rien. Avec la méditation, qui sera abordée plus tard dans cet ouvrage, vous permettez à votre esprit de décanter pour obtenir une eau claire et transparente.

Les émotions tirent leur pouvoir d’une source simple mais profonde : notre manque de connaissance de soi. Lorsque nous prenons conscience de notre expérience des émotions, quelque chose de vraiment incroyable se produit : elles perdent leur pouvoir de nous rendre malheureux. Dzogchen Ponlop Rinpoche 

 

Comme l’explique Daniel Goleman dans l’Intelligence émotionnelle, la fonction principale des émotions est de nous “pousser à agir”. Le mot “émotion” vient du latin “motion” mouvement / action et “é” qui est l’action vers l’extérieur.

Chaque émotion a donc une fonction précise et une utilité. Avant d’entrer dans le détail de chacune des émotions, il me paraît essentiel de préciser que tous les phénomènes mêmes les plus intenses, sont créés par notre esprit. En lisant ces pages, installé dans votre fauteuil, vous acquiescez certainement à cet axiome. Essayez maintenant de vous souvenir de votre dernière colère, de la dernière fois que vous avez été pris par une forte émotion. Tout ceci paraissait réel et les émotions bien solides. Pourtant tous ces phénomènes sont construits par vous-même. L’intensité de votre ressenti n’est que le reflet de votre capacité à créer et à vivre ces émotions.  

Malgré le fait que l’on sache intellectuellement que l’ensemble des phénomènes sont le produit de notre esprit, nous continuons à en être dépendants. Ces émotions nous conditionnent systématiquement à penser, à parler et à agir sans même que nous en ayons conscience. 

Nous ne connaissons pas la personne qui pense, qui parle, qui agit ou qui s’agite. Un peu à l’image d’un voisin que nous croisons chaque matin et chaque soir, sans lui parler. Nous le saluons de la main, nous savons qu’il est là mais, nous ne le connaissions pas. Ce voisin qui ne nous quitte jamais, c’est notre esprit. Nous ne nous connaissons pas, nous-mêmes. C’est tout l’objet de ce livre, donner des éléments de compréhension et une méthode pour travailler sur les questionnements profonds qui sont les nôtres. 

“Les émotions sont les bulles de soda qui donnent du pétillant à nos vies !” Dzogchen Ponlop Rinpoche – Intervention à Lerab Ling – novembre 2021.

La définition occidentale des émotions. 

Nos émotions, nous en sommes parfaitement inconscients ! Elles nous contrôlent, nous font agir, réagir, comme des marionnettes. Nous sommes suspendus au fil des émotions, sans même nous en rendre compte. Plus l’intensité de l’émotion est forte, plus elles ont la capacité d’annihiler toutes formes de conscience du monde extérieur et nous enferme dans une inconscience du monde et de nous même.

Lors d’un cours de méditation par Anne Charransol à Levallois, un événement est venu illustrer cette situation. Le cours se tenait dans une salle polyvalente qui donnait sur l’extérieur. Une heure auparavant un cours de Yoga accueillait un autre groupe. Vingt minutes après le début du cours, une personne déboule en s’exclamant : “J’ai perdu mes clés” dans un vacarme effroyable, elle ouvre la porte où était stocké le matériel. Elle descendit à l’étage, puis remonta avant de lâcher : “Je n’ai pas retrouvé mes clés” et a claqué la porte. A aucun moment, cette personne n’avait réalisé qu’elle venait de déranger quinze personnes en méditation. Inconsciente et obnubilée par la perte de ses clés, elle n’avait conscience de rien. Cette situation nous est tous arrivée.  Nous avons tous connu cette perte des réalités par de trop fortes émotions. 

N’avez-vous jamais été amoureux ? 

 

Définition du QE : Quotient Émotionnel

Toutes émotions s’entremêlent dans un flot ininterrompu. Les émotions, comme les pensées, arrivent rapidement, très rapidement. Au point que nous n’avons même pas conscience de leur émergence et de leur évanouissement dans l’instant suivant. C’est cette inconscience qui crée une incompréhension de soi et donc une souffrance. Le départ de nos inconforts vient de notre incapacité à observer et à comprendre ces phénomènes. Tout humain disposant d’un esprit est soumis à la fluctuation des états  émotionnels, de manière plus ou moins intense. 

Nos ressentis émotionnels dépendent de notre capacité à ressentir et donc à notre potentiel émotionnel. C’est là où intervient un concept amené pour la première il y a quelques décennies, le Quotient Émotionnel. 

Pendant presque un siècle les scientifiques ne se sont occupés qu’à la mesure du Quotient Intellectuel. Aujourd’hui, nous savons que la capacité d’un individu à comprendre les autres, à disposer de compétences comportementales est fondamental. Sans que nous sachions comment prendre en compte ce Quotient Émotionnel.

Le modèle de Goleman propose 4 grandes sphères d’intelligence émotionnelle :

  1. La première, la conscience de soi, est la capacité à comprendre ses émotions et à reconnaître leurs influences pour les utiliser pour guider nos décisions.
  2. La deuxième, la gestion de soi, consiste à maîtriser ses émotions et impulsions et à s’adapter à l’évolution de la situation.
  3. La troisième, l‘intelligence interpersonnelle ou conscience des autres, englobe la capacité à détecter et à comprendre les émotions d’autrui et à y réagir.
  4. Enfin, la gestion des relations, correspond à la capacité à inspirer et à influencer les autres tout en favorisant leur développement et à gérer les conflits (Goleman 1998).

 

Goleman inclut un ensemble de compétences émotionnelles correspondant à chacun de ces concepts. Les compétences émotionnelles ne sont pas des talents innés, mais plutôt des capacités apprises qu’il faut développer et perfectionner. Ces compétences sont organisées en « grappes » ou « groupes de synergie » qui se complètent et se renforcent réciproquement (Boyatzis, Goleman et Rhee, 1999).

Goleman reconnaît qu’il est passé de l’intelligence émotionnelle à quelque chose de beaucoup plus large. Il va si loin dans son livre qu’il dit que « il existe un vieux mot pour représenter l’ensemble des compétences liées à l’intelligence émotionnelle : le caractère ». (Goleman, 1995, p. 285). 

Comment gérer ses émotions au quotidien ?

En les comprenant !

Le conditionnement émotionnel 

Nos émotions, tout comme nous, sont conditionnées au moment et aux conditions extérieures. Qu’est-ce que ce conditionnement implique concrètement ? 

L’Humain apprend durant toute sa vie à agir et à réagir selon son environnement, sa culture, ses valeurs, son contexte familial, d’éducation, de compréhensions etc. Tout ceci est donc soumis à des conditions extérieures et fluctuantes. 

Toutes nos émotions sont conditionnées par l’époque, l’éducation, l’environnement qui sont les nôtres.  Les émotions, source d’inégalités et de domination | Aurélie JEANTET | TEDxParisSalon sur Youtube explique comment les émotions sont conditionnées par notre place dans la société et notre époque. Qui connaît le ressenti de la vergogne à la cour ? Pourtant c’était un sentiment commun. Aurélie Jeantet explique également que les émotions que nous ressentons sont appréciées en fonction de notre place dans la société. Issues des travaux d’Emile Durkheim, ses illustrations sont frappantes. Elle explique que si nous sommes ouvriers ou employées, nos émotions comme la colère sont perçues comme une marque d’insubordination. Alors que pour un dirigeant, la colère sera plus légitime. Elle pourra même être comprise comme une marque d’autorité. Nous ne sommes que le produit de ses fonctionnements inconscients dont nous ignorons tout.

Ces conditionnements vont induire des comportements biaisés et une vision approximative de son environnement. Cela revient finalement au mythe de la Caverne de Platon. Une personne qui vit en étant certaine que son monde, ses capacités, ses possibilités se limitent au seul espace devant lui. Notre civilisation, paradoxalement, favorise ce phénomène. Les médias sociaux et les plateformes de contenus suggèrent des publications qui plairont aux utilisateurs. Ce phénomène limite de fait la curiosité. 

Un biais cognitif connu explique que l’Humain n’aime pas se tromper ou se rendre compte qu’il a tort. En revenant au conditionnement, cela implique que si une personne vit dans un inconfort ou un mal-être qu’elle a toujours connu, cet état sera une quasi normalité. Le conditionnement est très bien décrit dans le premier volet des films de Matrix. Lorsque Morpheus propose à Néo les pilules, il lui dit : Souviens-toi, je ne t’offre que la vérité, rien de plus. C’est l’objet du déconditionnement, sortir de la Matrice pour comprendre les phénomènes tels qui sont. Et non pas de la façon dont notre esprit conditionné crée notre monde. 

Pour les personnes qui se souviennent du film, la sortie de Néo ne s’est pas faite sans une réalisation assez traumatisante. Cette réalisation c’est que, le monde tel que nous le concevons n’est qu’une création de perceptions par notre esprit. C’est un rude constat pourtant, c’est vrai. Essayez de trouver un élément qui n’est pas créé par votre esprit, tout n’est que le fruit de votre perception. Les choses n’existent pas par elles-mêmes, elles sont le fruit de nos représentations, de ce que nous en faisons.