Imposture et auto sabotage - Management RH - Développement RH
Formation, Conférence & Reconversion. Gestion des émotions, transformation & accompagnement collaborateurs, Managers & Ressources Humaines.
Accompagnement , développement , coaching , méditation , pleineconscience , conscience , développementperso , développementpersonnel , personnel , apprendre , comprendre , développer , setransformer
25716
post-template-default,single,single-post,postid-25716,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Imposture et auto sabotage

Imposture et auto sabotage

L’ imposture et l’auto sabotage sont liés par un mécanisme inconscient qui prend le contrôle de nos comportements et de notre cerveau lorsqu’on souhaite réaliser une nouvelle activité, un nouveau job ou encore un changement.

L’objectif de ce mécanisme est d’assurer l’échec. Parmi les auto sabotages les plus connus, il y a en premier lieu :

La procrastination

Définition de la procrastination : Tendance à remettre au lendemain, à ajourner, à temporiser. Selon le Robert.

Ce dispositif vous permet de ne rien faire lorsque vous avez peur de rater. C’est exactement le même phénomène qui se joue lorsque la date des examens approchait et que vous repoussiez sans cesse la date des révisions. Nous passons notre temps à repousser la préparation de ce qui nous effraie le plus. Si vous avez peur de quelque chose, l’influence émotionnelle vous amènera au déni et à la procrastination. Ce double effet, assure votre échec.

YouTube player

 

 

Les tendances addictives

D’où viennent les comportements addictifs ?

Les comportements addictifs proviennent d’un environnement familial, amical ou éducatif tellement toxique que pour le supporter, vous avez mis en place des stratégies comme le mensonge, la drogue, l’alcool, la nourriture pour vous permettre de créer un sentiment de sécurité et à l’inverse qui éloigne du sentiment d’insécurité dans lequel vous avez évolué toute votre enfance.

Y a-t-il des effets physiques ou psychosomatiques lors du processus d’auto sabotage ?

Oui, absolument ! Illustration, vous pouvez par exemple, vous faire tomber une tasse de café brûlante le matin d’un entretien ou encore que vous glissiez dans les escalier. A ce moment là, il est possible qu’un processus inconscient soit à l’œuvre pour vous éviter de vivre une situation difficile ou un échec. Pour cela, l’auto sabotage provoque des effets psychosomatiques : Chutes, blessures…

Pourquoi nous mettons-nous en situation d’échec ?

Il y a plusieurs raisons. La première d’entre elles est de se conformer à la vision qu’ont eue nos parents de nous lors de l’enfance. Prenons l’exemple d’un enfant qui avait 15-16 de moyenne lors de sa scolarité. Si ces parents n’ont pas de réaction particulière à la vue d’excellents résultats ou encore qu’ils font montre d’une plus grande exigence, il est très probable que l’enfant grandisse en ayant une piteuse confiance en lui.

En grandissant, la personne va continuer de reproduire les comportements avec lesquels il a été reconnue pendant son enfance. Si l’enfant était reconnu comme bête, lent ou encore inadapté, il aura une tendance toute naturelle à reproduire ces comportements.

Les vertus de l'échecComment se sortir de ses situations inconscientes d’échec ?

La première action est bien entendu de prendre conscience de la situation ! Pour cela, il vous suffit de vous écouter penser, parler et d’observer vos actions. La clé et les réponses que vous cherchez sont là. Il vous faut alors développer des qualités d’attention. Plus vous serez rigoureux dans l’observation des phénomènes et des pensées, plus vous pourrez prendre conscience de ces biais et schémas.

Lorsque vous utilisez des mots comme :

  • Il faut, je dois

Au lieu d’utiliser des expressions comme :

  • Je préfère, je m’engage, je choisis

Si vous concluez par avance qu’une situation ou une autre aura une issue impossible ou infaisable, vous êtes en train de programmer votre échec.

Quel est le lien entre le syndrome de l’imposteur et l’auto sabotage ?

L’auto sabotage et le syndrome de l’imposture fonctionnent souvent de pair. C’est un ressenti qui vous empêche de faire ce que vous souhaitez. Par exemple, vous refusez de quitter votre partenaire ou votre job même si la situation ne vous convient pas ? C’est certainement qu’il existe une peur de l’insécurité et donc une imposture. En revenant au début de l’article, vous pourrez lire que l’auto sabotage est intimement lié à la sécurité qu’elle soit affective, matérielle ou financière.

L’auto sabotage, l’imposture et les autres

Vous avez du mal à envisager qu’on pense du bien de vous ? Un compliment vous ulcère ? Vous ne vous sentez jamais assez bien pour ce poste ou cette évolution ? Il est fort probable là encore que votre imposture soit en marche.

Si vous vous reconnaissez dans cette description, c’est que 70% de la population ressent ce sentiment d’imposture au moins une fois dans son existence.

Quels phénomènes se produisent avec l’auto-sabotage et l’imposture ?

Cet inconfort vient des remarques et des critiques reçues dans la période de l’enfance ou de l’adolescence. Bien entendu, vous reproduisez ce schéma de manière inconsciente et inlassablement. Le sabotage survient pour ne plus que vous reviviez des situations d’échec, d’inconfort, d’humiliation ou de gêne intense. Pour éviter que vous soyez confronté à ce type d’épisode, votre cerveau va déclencher tout un tas de stratagèmes pour vous éviter cette expérience.

J'ai décidé d'être heureux. Qu'est-ce que je peux prendre ? Des décisionsQue faire pour sortir de ce cercle d’imposture ?

La première action est de prendre conscience que vous êtes dans ce phénomène de sabotage. (Oui, même si ça fait mal à l’ego !) Tant que vous prétendez que tout va bien dans le meilleur des mondes, plus vous restez coincés dans ce cycle de sabotage. Logique. Pour plus de précisions, vous pouvez réaliser le test de Clance.

Ensuite faites la liste de ce que vos parents ou votre cadre éducatif vous reprochaient lorsque vous étiez enfant. Troisièmement, faites la liste de ce que vous n’aimez pas chez vous.

Pour finir reliez les points entre eux… Les compréhensions sont immédiates !

Ce mécanisme vient de votre passé et vous bloque dans votre réalisation à cause des croyances limitantes que vous avez sur vous-même ! Prendre conscience que vous êtes dans un processus d’auto sabotage, vous permet de prendre en charge la résolution de ce problème. Vous découvrirez que vous êtes responsable et acteur de votre progression.

Parce que si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous !

Vous pouvez aussi vous faire aider à distance, en réservant via ce lien 🗓️